Effeuillage

Beaucoup de mes textes d’albums, comme mes chansons se sont construits en poèsie. Cette complicité, ludique et joyeuse, ces jeux de mots, et maux du je, qui sonnent et résonnent, ces doubles sens qui ziguent et zaguent avec la syntaxe, m’ont toujours accompagné. La faute à Prévert, sans doute ! 

Oui, la poésie, ce sont des mots qui sonnent, des mots qui attirent, qui font sourire ou bien languir, un peu s’amollir… le plaisir de partir, un instant.

Effeuillage est un recueil poétique d’Alain Chiche, publié chez Gros texte, qui s’adresse à la fois aux enfants et aux adultes.

Il a été sélectionné dans les “Incontournables en poésie pour la jeunesse” (voir ci-dessous).

Des textes en liberté, destinés à tous, livrant une expression poétique libre et sensible, avec humour ou ironie. Aimant sculpter ses textes avec précision et finesse, Alain Chiche explore, feuille après feuille, un chemin intime reflétant son regard pudique, amusé et rêveur sur le monde.

Un recueil jeunesse – tout public, de 54 pages de poèmes illustrés par des peintures et des collages. de l’auteur.

Effeuillage, peut être partagé sous forme de spectacle en public sous forme de lecture musicale poétique.

ISBN : 978-2-35082-313-3
54 pages couleurs – 14 x 21cm
Édité et imprimé par Gros texte,
à Fontfourane 05380 Châteauroux-les-Alpes
Prix : 12 € (+ 2 € de port) Sur commande à l’auteur :
Chèque à l’ordre d’Alain Chiche, Atelier 162 rue du faubourg Poissonnière, 75010 Paris

Effeuillage, dans les “Incontournables en poésie pour la jeunesse”, 2018.
Effeuillage, un recueil poétique libre et joyeux.
Premier recueil poétique d’Alain Chiche que l’on connait déjà pour ses livres jeunesse au Seuil et ailleurs. Un livre qu’il a illustré aussi et qui éclate de couleurs joyeuses. Un livre joyeux oui. Des comptines, des poèmes plutôt courts mais pas tous.
Des textes qui donneront bien du plaisir aux enfants et à leurs maitresses et maitres. Des poèmes générateurs d’ateliers d’écriture, des images qui ouvriront l’imaginaire des jeunes créateurs.
Un livre riche et agréable à mettre dans toutes les classes, dès la maternelle. “

P. Joquel, revue Cairn.

Extraits :

En rentrant du Tibet

En rentrant du Tibet,
N’oublies pas de penser.
En rentrant du chantier,
N’oublies pas de chanter.
En rentrant du chantier,
N’oublies pas de chanter.
En rentrant du marché,
N’oublies pas de manger.
En rentrant du musée,
N’oublies pas de ronfler.
En rentrant du Palais,
N’oublies pas de danser.
En rentrant de l’été,
N’oublies pas d’aimer.

Un peu d’air

Pour commencer bien,
Prends l’air de rien.
D’abord, respire très fort
Le matin, au Nord.
Inspire et reste
À midi, vers l’Est.
Souffle tout ce qui te leste,
L’après-midi à l’Ouest.
Le soir, si c’est trop rude,
Repose-toi, direction le Sud.